À l’entendre parler, l’on dénote très facilement les ambitions qui motivent Stéphania Prucien. La jeune professionnelle qui symbolise parfaitement la femme moderne a toutes les qualifications pour faire indéniablement figure d’autorité dans son domaine

Stéphania Prucien, à la conquête du dermo-cosmétique

”Être bien dans sa peau” va au-delà d’une simple expression pour Stéphania Prucien. C’est un credo qui résume l’essence même de sa vie. C’est sa passion. Pour elle, la peau est un temple sacré dans lequel rien ne doit être laissé au hasard. Et pour le prouver, elle ne rechigne pas devant  l’idée de se donner tous les moyens possibles et imaginables.

À 31 ans, Stéphania Prucien détient un baccalauréat en science médico-sociale, un certificat de qualification en dermo-cosmétique pharmaceutique et un certificat d’aptitude professionnel en esthétique parfumerie qu’elle a obtenu à Élysées Marbeuf, une prestigieuse école parisienne de formation dans les domaines de la beauté et du luxe. Elle a également passé un brevet professionnel de préparateur en pharmacie. Avec toutes ces qualifications, Stéphania fait indéniablement figure d’autorité dans son domaine. Elle croit que c’est cela qui fait la différence chez elle. On la voit comme une experte dans son milieu.

« C’est important d’élargir ses horizons dans ce que l’on fait, et d’aller chercher tout ce qui touche à notre cœur de métier », précise-t-elle.

À l’entendre parler, l’on dénote très facilement les ambitions qui la motivent. Stéphania veut se démarquer des autres, apporter sa touche. Elle veut montrer qu’elle peut, elle aussi. Et dans le monde de la beauté, elle s’en sort très bien. L’on pourrait même dire qu’elle se sent comme un poisson dans l’eau. Son emploi du temps est partagé entre son travail à la pharmacie, auquel elle accorde quatre jours dans la semaine, et son rôle de conseillère en dermo-cosmétique qui n’est autre qu’un alliage subtil entre la santé et la beauté de la peau et des cheveux.

Elle n’a pratiquement pas de temps libre, sinon celui de se vouer corps et âme à sa passion. Quand elle n’écrit pas des articles de blog, ce sont des cours en ligne qu’elle dispense sur son site d’internet. Elle suit de nombreuses formations en ligne afin d’être toujours à la pointe des avancées en matière de dermo-cosmétique. On la retrouve également dans des conférences sur la beauté et le bien-être des femmes et des hommes.

Le dermo-cosmétique, un marché à conquérir

Les apparences jouent un rôle bien plus important dans notre temps que ce que nous pourrions imaginer. Nous avons un idéal de la beauté auquel nous aspirons tous. Nous demandons beaucoup à notre corps. En conséquence, les soins dermo-cosmétiques ne cessent de gagner du terrain. C’est un nouveau marché qui prend forme. Et Stéphania Prucien est à l’affût. Elle a déjà créé plusieurs concepts. Tels que Beauty In The Hair qui est un salon dédié aux cheveux, qui se déroule tous les 11 novembre ; The First Men Care, une classe de beauté conçue spécialement pour les hommes, et qui a lieu tous les mois d’avril ; enfin Spirit and Beauty qui, selon elle, est un événement chrétien ouvert à tous, auquel l’on ne peut participer qu’au mois de juin.

Avec son expertise, Stéphania se considère comme une plus-value pour les pharmacies qui, de nos jours, ne cessent de faire de la ”marge dans le dermo-cosmétique”. Organisation, rigueur, assiduité, ténacité, ce sont-là des maîtres-mots qui l’inspirent.

« Je suis têtue et tenace. Et je vais toujours au bout des choses », avoue-t-elle.

Ce sont aussi des qualités qu’elle recommande à toute femme entrepreneure. Patiente et toujours à l’écoute, elle fait preuve d’une facilité déconcertante à comprendre les problèmes de peau et d’y apporter une solution efficace.

Elle estime même que son travail est un don du ciel. Sa méthode, c’est la prise en charge individuelle. Ainsi, chacun pourra y trouver son compte.

Une rude travailleuse

Aujourd’hui, Stéphania Prucien symbolise la femme moderne. Celle ambitieuse qui n’a pas peur de prendre en main le cours de sa vie. “Rien n’est impossible à celui qui croit”. Cette citation qui la motive, en dit long sur son état d’esprit. C’est d’ailleurs ce qu’elle veut inspirer aux jeunes.

« Bannir la peur, foncer ! Le vrai épanouissement se trouve dans l’accomplissement de nos actes. Il n’y a pas d’échec. On apprend et on tire des vraies leçons », leur enseigne-t-elle.

Si elle ne peut pas citer nommément des personnes qui lui servent de modèles, elle n’en est pas à court pour autant.

« Je suis en admiration devant toutes celles et ceux qui décident de donner vie à leur rêve et de voir d’autres possibilités », laisse-t-elle entendre.

Pour sa part, ses ambitions ne sont pas les moindres. Elle veut avoir sa propre structure, créer sa propre marque, exercer en tant qu’esthéticienne, donner des consultations pour les laboratoires, des conférences sur la beauté à l’échelle internationale, continuer à donner des conseils et à développer des formations en dermo-cosmétique, etc.

Aucun rêve n’est trop grand du moment que l’on y croit. L’aboutissement de ses projets nécessite évidemment des moyens financiers supplémentaires, mais cela ne lui fait pas peur. « Car seul le travail paie », assure-t-elle.

Add A Comment