Soucieuse du travail bien fait, elle ne se tient pas seulement à maquiller sa clientèle. Pour elle, son métier implique aussi à mettre les clients en confiance et à les conseiller. Entr’elles vous propose un petit moment avec cette maquilleuse pour qui la satisfaction de sa clientèle rime avec créativité et dévouement.

Hannah B Louis, quand la passion est au service de la profession

Maquilleuse, Hannah B Louis  parie tout sur le partage et le professionnalisme dans l’exercice de son métier. Selon elle, son art tend plus à révéler la beauté naturelle de ses clientes qu’à la transformer. Soucieuse du travail bien fait, elle ne se tient pas seulement à maquiller sa clientèle. Pour elle, son métier implique aussi à mettre les clients en confiance et à les conseiller. Entr’elles vous propose un petit moment avec cette maquilleuse pour  qui  la satisfaction de sa clientèle rime avec créativité et dévouement.

Entr’elles : En quoi consiste ton métier ?

Hannah B Louis : Mon métier consiste à mettre  en valeur les particularités de mes clients.  Je considère que toutes les femmes sont belles. À mon avis, la beauté ne se résume pas seulement à la couleur de peau, au facial ou les extensions de cils,  et la couleur de rouge à lèvre. L’ attitude est aussi très importante. 

Entr’elles : Une petite description des tâches principales que tu effectues.  

H. L: Je me donne à fond dans tout ce que je peux faire pour aider la personne en plus du service de maquillage. Je donne de l’assurance à ma cliente et je l’accompagne. Je peux effectuer plusieurs tâches dépendamment du besoin. Je donne, non seulement, des conseils à mes clientes pour les tenues, je leur file aussi un coup de main pour les enfiler. C’est pour cela que le sens artistique est très important dans mon travail.

Entr’elles : Parle nous de ton parcours

H. L:  J’ai grandi dans une famille chrétienne. Toute jeune, je regardais ma sœur faire ses maquillages, et je pensais qu’elle en faisait trop, parce que je la trouvais belle naturellement. De mon côté, j’avais développé  une passion pour la peinture et surtout la peinture abstraite. J’ai un don particulier pour tenir les pinceaux que ce soit en peinture ou en maquillage. La première fois que j’ai maquillé quelqu’un, je crois que j’étais en seconde et  j’avoue que ce n’était pas une réussite.

 Je ne me suis pas découragée pour autant. J’ai commencé à me former en faisant des recherches. Je suivais de prêt les grands maquilleuses et maquilleurs que ce soit en Haïti ou à l’étranger.  Je regardais les vidéos et les tutoriels.  Et grâce à ça,  j’ai pu travailler sur moi-même et sur mes capacités en tant que maquilleuse. Pendant un moment, une année plus précisément j’ai travaillé à CIA MAKEUP où j’étais entouré d’un staff  très solide. J’ai, aussi, eu le privilège de faire la connaissance de plusieurs maquilleuses. Mais l’aventure n’allait malheureusement pas durer car j’ai quitté Cia make-up peu de temps après. Maintenant, je suis freelance. Ça n’a pas été facile mais par la grâce de Dieu je suis là.

Entr’elles : L’exercice de ton métier  fait-il appel à un talent particulier?

H. L: Mon métier fait appel à plusieurs talents. Pour être maquilleuse il faut être créative, flexible, discipliner, coopérative,  être capable de travailler avec différents types de personnes et avoir un bon sens artistique. En outre, il faut avoir du bon sens, de la patience et être flegmatique  afin de calmer et de rassurer la cliente en cas de panique. Mais au-delà de tout ça, il ne faut jamais oublier de rester professionnel.

Entr’elles : Qu’est ce qui inspire tes réalisations ?

H. L: Il m’arrive d’être inspirée par un autre maquilleur ou maquilleuse. Parfois par les couleurs de la nature ou par le client lui-même ou la cliente. C’est pour ça que j’aime rencontrer d’abord mes clients avant l’exécution d’un contrat;  pendant cette rencontre, je l’observe et déjà dans ma tête, je commence mon travail.

Entr’elles : Qu’est ce qui a inspiré ton amour du métier ? Et Quelle tendance priorise-tu dans ton métier ?

H. L: C’est l’amour de partager mes talents et mes connaissances avec les autres qui m’inspire. Selon moi, il n’y a rien de plus satisfaisant que le partage et le travail bien fait. Dans l’exercice de mon métier, ma priorité tient à la satisfaction des clients.

Entr’elles : Penses-tu avoir apporté du sang neuf dans ce métier ? Si oui, lequel ?

H. L: Certaines personnes de mon entourage me disent que j’ai une touche spéciale mais ce que moi je veux et que j’aimerais apporter comme nouveauté est en route,  j’y travaille encore.

Entr’elles : Un conseil aux jeunes désireux de se lancer.

H. L: Aux personnes qui souhaiteraient se lancer dans le domaine, je dirais qu’avant toute chose, il faut être sûr de son choix. Il faut avoir un amour pour le travail et de se laisser motiver par celui-ci. Et enfin soyez vous-même en tout un modèle.

Add A Comment